Conseils d’utilisation du spa de nage en hiver

Retour à Blog
conseils pour utiliser un spa de nage en hiver et limiter la facture energetique

Rien de tel qu’un bon bain chaud relaxant lors d’une froide soirée d’hiver. C’est justement un des plaisirs qu’offre le bain à  remous d’un spa de nage extérieur en saison froide. Découvrez nos conseils pour vous aider à  en tirer le meilleur parti au creux de l’hiver.

En effet, bien que les spas soient synonymes de relaxation et d’évasion parfaite pendant les mois les plus froids de l’année, de nombreux propriétaires de spa hésitent à  l’utiliser en hiver en raison de la facture énergétique associée. Il est vrai que le budget quotidien augmentera sensiblement. Pour autant, suivre quelques précautions permet de rendre ce luxe accessible.

Si vous êtes sensible à  la problématique du changement climatique, la meilleure solution est encore de mettre votre spa de nage en hivernage.

Bien choisir son spa de nage

Toutes les marques de spas de nage ne garantissent pas la même qualité d’isolation ni le même souci d’éco-conception. Si vous êtes en phase de comparaison de différents modèles de spas de nage avant acquisition, pensez à  bien comparer les niveaux d’isolation, les performances des équipements électriques et hydrauliques, la solution technologique mise en place pour le chauffage de l’eau des bassins, etc.

Vous devrez éventuellement prendre en compte la législation en vigueur dans votre pays ou votre région. Certains pays francophones ayant appliqués des résolutions pour tenir leurs engagements en faveur du climat imposent par exemple un chauffage par pompe à  chaleur, moins énergivore qu’un chauffage par résistance électrique.

Si vous êtes déjà  propriétaire d’un spa de nage, il vous revient d’évaluer la consommation énergétique supplémentaire en hiver. Votre revendeur doit pouvoir vous fournir un tableau estimatif de l’énergie nécessaire pour augmenter la température de l’eau en fonction du volume du bassin et de l’écart de température à  rattraper.

Est-ce compatible avec le budget du foyer ? Est-ce également raisonnable à  une période où plusieurs études scientifiques semblent prouver le réchauffement climatique en cours.

 

Vous acceptez l’idée que votre facture énergétique augmentera en hiver, alors voici la liste des conseils pratiques à  suivre pour limiter au maximum une surconsommation énergétique.

Investissez dans une couverture isolante rigide étanche et verrouillable

Evitez les couvertures flottantes ou les couvertures fines et optez pour une épaisse couverture isolante verrouillable qui augmentera considérablement l’efficacité énergétique de votre spa de nage lorsqu’il n’est pas utilisé. La couverture aide à  garder l’eau chaude, réduisant ainsi la quantité d’énergie nouvelle requise pour chauffer le spa. De plus, une couverture protégera contre la neige, la grêle ou les débris qui pénètrent dans le spa de nage, gardant votre eau propre et prête à  être utilisée à  tout moment.

Une couverture verrouillable garantit que ses dimensions sont exactement identiques à  celles du spa et évitent ainsi l’entrée d’air froid et l’évaporation d’eau chaud entre les séances de bain.
Une couverture rigide, épaisse et de haute densité offre une résistance thermique élevée.
Enfin, une couverture étanche garantit que la couverture conserve ses propriétés d’isolation thermique.

Si vous utilisez une couverture flottante l’été, ne la négligez pas et rajoutez-la l’hiver. Toute couche d’isolation supplémentaire est bienvenue pour limiter les déperditions de température.

Couvercle couverture isolante haute densite pour spa de nage

Le système de couverture Covana ©

Réduisez l’utilisation du blower

Lorsque l’air est très froid, l’injection de bulles d’air via le blower refroidit l’eau et une utilisation intensive des jets d’air peut donc provoquer une baisse de la température de l’eau et demander plus d’énergie pour la maintenir en température.

Plutôt que de laisser les hydrojets fonctionner en continu, il est préférable de réduire leur puissance ou de les éteindre une fois que vous avez terminé votre bain. Cette tâche sera facilitée si votre spa dispose d’options de contrôle à  distance.

Maintenez l’eau à  une température tempérée entre les bains

A moins que vous ne souhaitiez pas utiliser votre spa de nage pendant l’hiver, veillez à  maintenir l’eau à  une température à  peu près constante entre 20 et 25°.
Si vous laissez l’eau refroidir entre chaque bain, d’une part, elle risque de geler et d’endommager gravement les équipements voire même de provoquer des fissures, d’autre part, vous finirez par consommer plus d’énergie à  force de chauffer l’eau depuis des températures plus basses.

Par ailleurs, lorsque vous souhaitez vous baigner, augmentez progressivement la chaleur de l’eau longtemps à 
l’avance plutôt que de chauffer fortement pendant une heure.

Changez l’eau avant l’hiver

En plus de garder l’eau chaude, il est essentiel de s’assurer qu’elle reste propre et bien équilibrée. En suivant le plan d’entretien de l’eau que vous a donné le fabricant de votre spa, vous pouvez vous assurer que les produits chimiques restent à  des niveaux appropriés.

Si votre spa de nage doit changer d’eau, essayez de le faire avant les mois d’hiver. Changer l’eau quand il fait plus froid peut entraîner un risque de gel de l’eau résiduelle et des composants, ce qui pourrait endommager votre spa.

Ces dommages peuvent également se produire si vous laissez votre niveau d’eau devenir trop bas. Par conséquent, veillez à  les surveiller et à  faire l’appoint le cas échéant.

La sécurité en hiver

Garder des boissons liquides non alcoolisées à  portée de main est une mesure de sécurité vitale pour éviter la déshydratation qui peut être causée par la chaleur de l’eau du spa. Plutôt que de risquer un étourdissement, ayez de l’eau à  proximité et buvez régulièrement pendant votre séance

De même, il peut être très tentant de se prélasser durant des heures dans un bain chaud bouillonnant. Aussi relaxante que soit la chaleur, nous vous suggérons de rester au maximum 20 à  30 minutes dans l’eau chaude du bassin spa. En effet, même si la chaleur procure énormément de bien-être, plus vous restez dans l’eau, plus votre température corporelle peut augmenter. Lorsque vous sortirez, vous risquez d’avoir un choc thermique en raison du contraste de température avec l’air extérieur.

Assurez-vous d’avoir à  portée de main des serviettes sèches, des chaussons ou encore mieux, des peignoirs chauds. Couvrez-vous rapidement et rentrez au chaud à  l’intérieur.

Un éclairage dédié pour égayer le spa en hiver

à‰tant donné que le soleil se couche beaucoup plus tôt en hiver, s’aventurer dans votre spa dans le noir ne semble pas très attrayant. Décorez votre spa à  l’aide de lampes spécialement conà§ues pour cet usage. Elles donneront une ambiance chaleureuse et unique à  vos séances de spa au crépuscule.

Si vous n’envisagez pas d’utiliser votre spa de nage en hiver, veillez à  bien suivre les recommandations de votre revendeur pour l’hivernage de votre spa. Cela garantira qu’il reste protégé et prêt à  offrir relaxation, plaisir et détente durant les mois les plus chauds.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour à Blog